Hommage à :
M. François Miller
Laverdure & Miller - Montréal
« Il y a 16 ans, j'ai rencontré mon patron en or. Celui qui allait devenir comme un père pour moi.

J'ai fait un stage suite à mon cours de secrétaire juridique. Suite à ce stage, je fus engagée. Au début, nous étions huit, cinq avocats et trois secrétaires. Avec les années, beaucoup ont quitté et maintenant, nous sommes que lui et moi. Malgré tout ce que nous avons pu traverser, nous sommes là un pour l'autre.

Dans ces 16 ans, mon patron m'a tellement offert que je sais jamais comment le remercier. Quand j'ai vu ce concours, j'ai tout de suite commencé à écrire pour lui démontrer toute la reconnaissance que j'ai pour lui.

Vous vous demandez sûrement ce qui m'a offert de si merveilleux et ce qui continue de m'offrir. Je vous explique.

Tout d'abord, il m'offre une relation père-fille. Avec les circonstances de la vie, je n'avais, malheureusement, pas cette relation. Il a su comble cette partie manquante de ma vie.

Il est toujours là pour m'écouter, m'épaule, me consoler, me conseiller, m'aider, me protéger. Il trouve toujours les bons mots pour me rassurer. Je me sens en sécurité. Je peux tout lui dire sans gêne, sans être juger.

Il m'a offert un voyage à Las Vegas, Paris et il a même fait en sorte que je réalise mon rêve, aller à Walt Disney.

Tous mes proches voudraient venir travailler avec moi. Mais, je leur dit que c'est moi la chanceuse qui a ce travail si merveilleux.

Je dois voyager Saint-Jérôme-Montréal avec un trafic infernal. Tout le monde me demande comment je fais. Je leur répond: J'ai un patron en or.

Je voudrais donc lui dire un merci. Mais ce mot n'est pas assez grand pour lui dire comment j'apprécie tout ce qu'il fait pour moi. Ma vie serait pas pareil sans lui et je me trouve tellement privilégié d'avoir un patron en or.

Je souhaiterais que tout le monde puisse avoir un patron comme lui. »
Partagez ce témoignage :